Dysfonctionnement Erectile

Lorsqu’un homme se voit incapable d’obtenir ou de maintenir une érection suffisamment longtemps de façon à compléter l’acte sexuel il sera, la plupart du temps, diagnostiqué comme présentant un dysfonctionnement érectile. Le dysfonctionnement érectile, également appelé impuissance, est un trouble qui dans certains cas peut être relié à l’incapacité à atteindre l’orgasme et/ou l’éjaculation. Le fait est qu’un tel trouble peut s’avérer accablant, spécialement au niveau psychologique, menant à des problèmes de dépression et d’anxiété. Bien souvent, le disfonctionnement érectile est associé avec nombre de maladies telles que le diabète ou encore une tension artérielle trop élevée. La bonne nouvelle est que la prise d’un traitement contre le dysfonctionnement érectile aide à atteindre une érection et consommé l’acte sexuel. Dès le début du traitement le patient voit généralement sont moral boosté et ses performances sexuelles revenir à la normale.

Que se passe-t-il vraiment lors d’une érection?

Comme vous pouvez le voir sur l’image suivante, le pénis prend du volume en raison de l’élargissement du corps caverneux qui est composé de deux tubes situés le long de la verge. En cas d’excitation, le sang s’engouffre dans le corps caverneux ce qui a pour effet de provoquer l’allongement et la rigidité du pénis obtenus lors de l’érection. Si pour quelque raison que ce soit, ce processus ne s’effectue pas de manière totale, l’érection résultante risquera de ne pas perdurer suffisamment longtemps pour mener l’acte sexuel à bien.

Comment savoir si vous souffrez d’un dysfonctionnement érectile?

L’érection et le flux sanguin à l’intérieur du pénis sont étroitement liés. C’est pourquoi la raison la plus probable du dysfonctionnement érectile est bien souvent un problème de circulation sanguine en direction du pénis. Le trouble peut aussi découler d’une cause physique ou psychologique ou bien encore d’hygiène de vie. Ne pas être en mesure d’obtenir ou maintenir une érection de manière ponctuelle n’est pas sujet à inquiétude en soit. Cela ne constitue un problème médical que lorsque que le trouble se répète, par exemple si cela se produit plus d’une fois au cours d’une durée de temps restreinte.
La première étape à entreprendre lors de dysfonctionnement érectile est de déterminer  l’origine du problème et ce n’est seulement après cela qu’il sera possible de choisir un traitement approprié.

Les causes physiques de dysfonctionnement érectile.

Certains problèmes physiques tels que le diabète, l’obésité, la détérioration artérielle, les troubles hormonaux ainsi que des blessures ou un acte chirurgical peuvent amener à une dysfonction érectile.
Les personnes diagnostiquées de cancers de la vessie de même que ceux ayant été sujet d’intervention chirurgicale pour une hypertrophie de la prostate peuvent dans certains cas développer des problèmes d’érection dus à de possibles endommagements du pénis. Mais cela peut aussi être le cas en ce qui concerne les dommages cérébraux ou de la moelle épinière.

Les causes psychologiques de dysfonctionnement érectile.

Il est en général beaucoup plus probable, dans le cas de jeunes hommes, de faire face à un dysfonctionnement érectile résultant de causes psychologiques dues à la pression de prouver leur masculinité. En effet, la peur de ne pas être à la hauteur des attentes de leur partenaire sexuelle se révèle dans bien des cas être la cause de l’échec. La façon la plus facile de déterminer, avec plus ou moins de certitude, si la raison du dysfonctionnement et lié à une cause physique ou psychologique est d’observer la présence ou non de ce qui est communément appelé l’érection du matin. Si un homme se réveil avec une érection cela signifie très probablement que les causes du trouble sont d’ordre psychologique. Ces causes sont variées, allant d’une extrême fatigue à d’éventuels problèmes de couple. La difficulté à se situer au niveau de son orientation sexuelle de même que les sentiments de stress, culpabilité, d’anxiété ou de dépression peuvent également entrainer l’impuissance.

La dysfonction érectile liée à l’hygiène de vie.

Ne pas avoir une hygiène de vie saine peut parfois résulter en la détérioration des performances sexuelles. De la même façon, le tabac, certains médicaments, l’abus d’alcool ou de drogue ont un effet direct sur la capacité à avoir une érection. Puisqu’il qu’il y a une étroite corrélation entre le flux sanguin et l’érection, le tabac ayant des effets vasoconstricteurs et de ce fait réduisant l’apport de sang dans les tissus, fumer est à éviter autant que possible. Les médicaments anti-cancéreux dédiés au traitement du cancer de la prostate ainsi que les antidépresseurs, antihistaminiques et médicaments pour la tension artérielle peuvent également causer des troubles érectiles.
Vos chances d’obtenir une érection décroissent lorsque vous consommez de l’alcool ou de la drogue. Non seulement vous pouvez être en proie à l’éjaculation précoce et aussi à une perte du désir sexuel mais vous pouvez également faire l’objet d’une impuissance à long-terme.
Les personnes adeptes du cyclisme s’exposent aussi à des problèmes d’érection, car l’exercice de ce sport peut entraver la circulation sanguine vers les parties génitales ayant pour résultat potentiel d’affecter les performances sexuelles.

Quels sont les symptômes de l’impuissance ?

La plupart des hommes craignent souvent d’avoir un sérieux problème d’impuissance même s’ils ne font l’expérience d’une panne que de manière tout à fait ponctuelle. Comme nous l’avons mentionné plus haut, un épisode isolé de dysfonctionnement érectile ne représente absolument rien de problématique en soit. Cependant si le cas se répète de façon plus ou moins systématique, il est recommandé d’agir. En général si la détérioration s’effectue de manière lente et progressive et persiste dans la durée, il est raisonnable de penser que le trouble est plutôt d’origine physique que psychologique, comme il le serait dans le cas d’une impuissance ponctuelle. De la même manière si vous n’avez pas de difficultés à obtenir une érection au réveil ou lors de la masturbation, mais que vous souffrez d’une panne à un moment particulier il est, là encore, très probable que la cause soit psychologique.
Ne pas pouvoir atteindre l’orgasme  est aussi un symptôme de dysfonctionnement érectile.

Que faire?

Le dysfonctionnement érectile est traitable. La pratique courante est la prescription de médicaments, en particulier par voie oral, car ces derniers s’avèrent plus efficaces que les crèmes ou appareils destinés à induire une érection et représentent moins de risques qu’une intervention chirurgicale. De plus les effets de ces médicaments à prise oral se manifestent dès 30 minutes après administration et se maintiennent jusqu’à 4 heures.